L'enduro au Nord de la France
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Le site ENDURO59Le site ENDURO59  


Partagez | 
 

 Rééducation accélérée (à la roumaine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Xtof
Orval Man
avatar

Masculin Nombre de messages : 3027
Age : 47
Localisation : Nord 59
Points : 3444
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Rééducation accélérée (à la roumaine)   Lun 6 Oct 2014 - 19:18

Salut les enduristes,

C'était inespéré mais ça l'a fait.

Dix jours séparent ces deux photos.   Embarassed





Encore merci à:
- l'esprit enduriste
- la patience des autres participants
- les antidouleurs liquides (hips  drunken ) et solides
- mon orthopédiste
- ma Gas²

C.R. à venir dès que j'aurai un peu de tps mais pour les abonnés à Enduromag vous pouvez déjà aller jeter un oeil aux pages 58 à 62 du dernier numéro.


Dernière édition par Xtof le Mar 14 Oct 2014 - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonio 450 exc



Masculin Nombre de messages : 132
Age : 33
Localisation : antwerpen belgique
Points : 176
Date d'inscription : 17/08/2014

MessageSujet: Re: Rééducation accélérée (à la roumaine)   Lun 6 Oct 2014 - 19:44

Bravo pour la rapiditée et la volontée
Revenir en haut Aller en bas
jul
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 6295
Age : 40
Localisation : Nord
Points : 6924
Date d'inscription : 20/06/2009

MessageSujet: Re: Rééducation accélérée (à la roumaine)   Lun 6 Oct 2014 - 19:54

Bravo Xtof !
Respect


De nous tous, c'est toi qui symbolise le mieux ce qu'est l'esprit Enduro

Le meilleur d'entre nous comme disais l'autre Laughing

Content que tu ais pu rouler !
Heu, t'étais où déjà ?

Revenir en haut Aller en bas
Xtof
Orval Man
avatar

Masculin Nombre de messages : 3027
Age : 47
Localisation : Nord 59
Points : 3444
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Rééducation accélérée (à la roumaine)   Lun 6 Oct 2014 - 20:09

Atterrissage à Cluj Napoca et décollage 7 jours plus tard de Bucarest

logo End59
Revenir en haut Aller en bas
Pilou
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5247
Age : 55
Localisation : Beauraing, Belgique, Europe
Points : 5298
Date d'inscription : 05/06/2008

MessageSujet: Re: Rééducation accélérée (à la roumaine)   Lun 6 Oct 2014 - 20:10

Joli

Content que tu sois si vite guéri Wink end59v2
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gigapc.be
Xtof
Orval Man
avatar

Masculin Nombre de messages : 3027
Age : 47
Localisation : Nord 59
Points : 3444
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Rééducation accélérée (à la roumaine)   Lun 6 Oct 2014 - 20:16

Ben en fait, c'est pas encore tout à fait réparé. Rolling Eyes

là c'est tjs rééducation.

Je ne sais tjs pas refermer mon poing complètement.

Je serais par exemple pour l instant tout à fait incapable de prendre le départ d une spéciale.

mais ça évolue dans le bon sens
Revenir en haut Aller en bas
Bastien 5959

avatar

Nombre de messages : 1251
Age : 33
Localisation : Hautmont
Points : 1411
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: Rééducation accélérée (à la roumaine)   Lun 6 Oct 2014 - 21:09

Une Gas ça se pilote d'une main! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Xtof
Orval Man
avatar

Masculin Nombre de messages : 3027
Age : 47
Localisation : Nord 59
Points : 3444
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Rééducation accélérée (à la roumaine)   Lun 6 Oct 2014 - 21:14

Effectivement Bastien.

Testé et approuvé

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Patrick Massin

avatar

Masculin Nombre de messages : 402
Age : 56
Localisation : Belgique - région du Centre
Points : 375
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Rééducation accélérée (à la roumaine)   Lun 6 Oct 2014 - 21:24

@Bastien 5959 a écrit:
Une Gas ça se pilote d'une main! lol!

Ce qui signifierait que tous les pilotes de GasGas sont des manchots Question Exclamation Question

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Xtof
Orval Man
avatar

Masculin Nombre de messages : 3027
Age : 47
Localisation : Nord 59
Points : 3444
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Rééducation accélérée (à la roumaine)   Lun 6 Oct 2014 - 21:29

Euh pas si vite heing!

mes 2 mains sont bien là mais une d entre elles est simplement en hibernation.
Revenir en haut Aller en bas
fabio

avatar

Nombre de messages : 736
Age : 48
Localisation : Cousolre din ch'Nord
Points : 651
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Rééducation accélérée (à la roumaine)   Lun 6 Oct 2014 - 22:46

Belle volonté. Comme quoi : quand on veut on peut !

Revenir en haut Aller en bas
Xtof
Orval Man
avatar

Masculin Nombre de messages : 3027
Age : 47
Localisation : Nord 59
Points : 3444
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Rééducation accélérée (à la roumaine)   Lun 6 Oct 2014 - 23:03

Parfois il faut un peu d'aide pour éviter le pire.

C'est pas grd chose mais cela m'a évité qqs fois de retrouver mon petit doigt à la perpendiculaire.



Et puis j'avais mon porte bonheur avec moi.



lol!
Revenir en haut Aller en bas
JackNZ

avatar

Masculin Nombre de messages : 1456
Age : 35
Localisation : Whangarei
Points : 1546
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Rééducation accélérée (à la roumaine)   Mar 7 Oct 2014 - 9:09

Bravo Xtof, ça fait super plaisir de te savoir presque 100% rétabli
Revenir en haut Aller en bas
etinag

avatar

Masculin Nombre de messages : 2102
Age : 55
Localisation : l'atelier
Points : 2424
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: Re: Rééducation accélérée (à la roumaine)   Mar 7 Oct 2014 - 12:45

La meilleure période

content que tu y soit retourné Wink
Revenir en haut Aller en bas
Xtof
Orval Man
avatar

Masculin Nombre de messages : 3027
Age : 47
Localisation : Nord 59
Points : 3444
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Rééducation accélérée (à la roumaine)   Mar 7 Oct 2014 - 19:27

Il y avait des conditions pour que j y retourne, et cette fois ci elles étaient presque toutes réunies.

Et l Aveyronnaise qui m est passée sous le nez a précipité les choses.


Dernière édition par Xtof le Mar 7 Oct 2014 - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
franck
VIP
VIP
avatar

Masculin Nombre de messages : 3504
Age : 47
Localisation : ROUSIES
Points : 2342
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Rééducation accélérée (à la roumaine)   Mar 7 Oct 2014 - 21:03

Bel esprit d'enduriste sans contestation
dans certain cas ça aide de ne pas être en couple
Revenir en haut Aller en bas
Xtof
Orval Man
avatar

Masculin Nombre de messages : 3027
Age : 47
Localisation : Nord 59
Points : 3444
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Rééducation accélérée (à la roumaine)   Mar 7 Oct 2014 - 21:35

Mais si je suis en couple Monsieur, avec ma ..........Gas²

Pour le reste, les femmes mariées ça aide pas mal elles sont pas tjs libres
Revenir en haut Aller en bas
ETIENNE

avatar

Masculin Nombre de messages : 2247
Age : 52
Localisation : 59°09'53''N4°11'11''E DANS UN FUTUR EX BEAU PAYS?
Points : 1770
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Rééducation accélérée (à la roumaine)   Mar 7 Oct 2014 - 21:43

super....

'tain ils font encore des meules de foin à la main
on a l'impression d'être dans un vieux film des années soixante
avec Raimu ,Fernandel....



@Xtof a écrit:
Parfois il faut un peu d'aide pour éviter le pire.

C'est pas grd chose mais cela m'a évité qqs fois de retrouver mon petit doigt à la perpendiculaire.



Et puis j'avais mon porte bonheur avec moi.



lol!
Revenir en haut Aller en bas
bill
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7473
Age : 47
Localisation : Douaisis
Points : 7132
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Rééducation accélérée (à la roumaine)   Mar 7 Oct 2014 - 22:00

Content pour toi tof

Bravo, comme dit Jul, un vrai exemple

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.enduro59.com
Xtof
Orval Man
avatar

Masculin Nombre de messages : 3027
Age : 47
Localisation : Nord 59
Points : 3444
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Rééducation accélérée (à la roumaine)   Mar 7 Oct 2014 - 22:54

Alors..................

Tout commence fin mai 2007 qd via Etinag un groupe se forme pour tester l'orga à Douzemoulins. (5 jours de moto dans les environs de Predeal).  http://www.enduroad.eu/

Nous en sommes tous revenus (certains pas entiers  Crying or Very sad mais pas moi heureusement  Laughing ) avec des tonnes de souvenirs les plus dingues les uns que les autres (paysages de ouf, soirées mémorables au resto, ambiance entre potes, rencontre avec des ours, découverte de ce pays aux contrastes très marqués BM X5 côtoyant la charrette en bois tirée par des chevaux, l'Ursus, la Palinka et j'en passe et des meilleures,.....)



Depuis je n'y étais pas retourné.  J'aime pas faire deux fois la même chose.  J'aime la découverte de nouvelles contrées et puis ça coute qd même un pont et donc j'avais fait l'impasse sur les autres éditions auxquelles mes confrères de la première année participaient.

Ensuite, il y a qqs mois, je reçois un coup de fil de l'un d'eux qui me dit "tu viens avec nous?  On fait un groupe Soft pour des vieux.  Objectif: traversée en itinérance du pays via les Carpates.  5 jours de motos.  Entre 150 et 190 km par jour.  On prévoit un jour de repos et on loge dans des hôtels tops.  On a prévenu le guide qu'on ne veut pas du casse moto".

J'hésite un peu mais ce qui m'a complètement décidé, c'est l'impasse forcée sur l'Aveyronnaise qui me passe sous le nez suite à ma main cassée à la Chinelle.  Le timing va être serré entre le plâtre et la reprise mais j'ai le feu vert de l'ortho pour faire de la moto.  C'est vrai que je lui ai pas dit que c'était de l'enduro en Roumanie.  Mais bon, je lui ai fait confiance et vous savez quoi....................j'ai eu raison.

Jeudi 18/09, on m'enlève le plâtre et le toubib me dit qd je lui demande si c'est normal que je n'arrive pas à plier mon poignet ni mes doigts: "oui, c'est normal, ça va revenir progressivement.  Faut les faire travailler mais faites gaffe avec le petit doigt, il faut l'assurer avec du tape à l'autre doigt pour éviter qu'il se barre".  En matière de rééducation, j'avais déjà ma petite idée.  Un guidon de moto pdt 5 jours, ça doit le faire non ?  Laughing

Lundi 22/09, je suis en congé pour pouvoir aller déposer la moto chez Capello où le semi-remorque roumain nous attend pour charger nos brelles et nos caisses.  J'en mène pas large.  J'arrive à peine à porter un sac avec ma main malade. Je commence fortement à douter mais ma décision est prise, je partirai et s'il le faut je resterai dans le camion d'assistance.

Dimanche 28/09 2h du matin, le réveille sonne.  Rdv chez Capello à 3h où une navette nous prend en charge après avoir déjeuner à l'Orval (certains ont préféré ne pas aller dormir) pour Paris Beauvais.  Grosse partie de rigolade déjà à bord de la navette, ça promet. On fini les qqs Jupiler qu'il nous restait afin de garder un bon souvenir du pays. L'avion a l'air sympa, on est pas serré comme des sardines et après 2h30 de vol on arrive à Cluj où Douzemoulins nous attend. Il y fait grand bleu.



On prend un taxi/navette qui nous conduit au premier resto du périple à une bonne demi heure en dehors de la ville.  La cuisine roumaine est sympa.  Faut aimer la soupe (la vraie heing, c'est pas de la flotte ici), la viande un peu grasse, les piments



(Ils arrachent sévère, obligé de boire une ursus pour éteindre le feu) et les crudités.  On rencontre de drôle de gars.



Puis on reprend la route vers notre premier hôtel.  La fatigue se faisant déjà sentir chez certains, les yeux se ferment doucement.  Ou alors c'était peut être pour ne pas voir comment les roumains roulent.  C'est effrayant.   affraid  Une route à deux bandes se transforme direct en autoroute à deux fois deux bandes où seul les chiens errants et autres charrettes en tout genre constituent des barrières ou berne centrale. Arrivée à Baia Mare.  Superbe hôtel réputé pour avoir la meilleure cuisine de la ville (ce qui se confirmera par la suite) et tout proche du centre.  Ce qui nous permettra par ailleurs de profiter de la fête de la Châtaigne



qui se tenait justement ce dimanche.

Il y avait aussi de drôle de gars.



Le décalage horaire d'une heure n'ayant que très peu d'impact sur nos organismes, il
faudra trouver une autre excuse pour justifier notre heure de dodo avancée.  Sans doute l'altitude.  Ou alors ......



Bon la suite peut être demain.
Revenir en haut Aller en bas
fabio

avatar

Nombre de messages : 736
Age : 48
Localisation : Cousolre din ch'Nord
Points : 651
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Rééducation accélérée (à la roumaine)   Mer 8 Oct 2014 - 8:42

C'est toujours un plaisir de te lire !

Vite la suite Cool
Revenir en haut Aller en bas
Pilou
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5247
Age : 55
Localisation : Beauraing, Belgique, Europe
Points : 5298
Date d'inscription : 05/06/2008

MessageSujet: Re: Rééducation accélérée (à la roumaine)   Mer 8 Oct 2014 - 10:11

@Xtof a écrit:
On fait un groupe Soft pour des vieux.  

Soft et Demoulin, c'est possible ? lol!

Si oui, ça me plairait bien.

@Xtof a écrit:
Bon la suite peut être demain.

Vivement demain alors Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gigapc.be
Xtof
Orval Man
avatar

Masculin Nombre de messages : 3027
Age : 47
Localisation : Nord 59
Points : 3444
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Rééducation accélérée (à la roumaine)   Mer 8 Oct 2014 - 17:11

Oui oui, c'est possible de lui imposer du Soft.

Faut juste choisir le bon parcours et le menacer de ne pas le payer, s il ne respecte pas le deal prévu.
logo End59

Maintenant, ce qui est Soft pour un ne l est peut être pas pour un autre.

Faut juste être clair avec lui des le départ.

Il y a certains passages où il faut aussi faire un choix. Une côte un peu raide ou l entraide permet à tous de passer ou alors accepter de faire un peu de route. Même la bas, il y a des routes.
Revenir en haut Aller en bas
Xtof
Orval Man
avatar

Masculin Nombre de messages : 3027
Age : 47
Localisation : Nord 59
Points : 3444
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Rééducation accélérée (à la roumaine)   Mer 8 Oct 2014 - 22:51

Lundi 29/09.  Réveil en douceur.  Petit dèj convenable mais sans plus (essentiellement à base d’omelettes en tout genre).  On range nos petites affaires et trois taxis nous attendent direction le site à la sortie de la ville où nos motos et caisses sont stockées.
Mauvaise surprise pour moi. J’avais acheté des poignées en mousse pour tenter de moins agresser ma mimine.  Peine perdue, impossible de démonter mon protège main et pas assez de force pour débloquer l’écrou.  Je ferai donc avec les poignées d’origine.  Oui oui elles sont tjs d’origine.

L’instigateur de l’orga a tout prévu, petite coupe de champagne avant de prendre le départ.



Je ligature mes deux doigts comme l’ortho me l’a conseillé et je prends le guidon pour la première fois depuis 8 semaines.
Sensation bizarre de n’avoir aucune force dans la main.  Juste assez pour tourner la poignée de gaz et pour avoir un doigt sur le levier de frein.
Je prends direct un deuxième antidouleur.
On démarre.  

Toutes les motos se mettent en branlent même celles sans kick (mais ça va pas durer, cfr infra).
On fait 1km et nous voilà sur une passerelle en bois qui semble plus qu’inoffensive mais qui va se révéler aussi traitre qu’un montage de passerelle de Romaniacs.  Les trois premiers passent sans encombre mais derrière ça tangue , ça balance de plus en plus au point de devoir marquer l’arrêt et de devoir s’accrocher aux câbles pour une petite prière en attendant que ça se calme. Belle frayeur  affraid  pour plus de la moitié du groupe.  Ca commence bien.
Les premiers km se font en plaine mais au loin on distingue déjà les montagnes qui nous tendent les bras. La douleur est presque insupportable et je me dis déjà que je ne vais pas faire long feu.
Lors du premier arrêt où on s’empresse d’engueuler notre guide de ne pas nous avoir prévenu pour la passerelle (à son grd étonnement il ne comprend pas ce qu’on lui veut car c’est la première fois qu’il passe là ) on constate qu’une  moto pisse à l’essence.  On démonte carbu on nettoie ce qu’il faut et ça repart.  J’en ai profité pour prendre un 3ème antidouleur alors que les deux premiers commencent à faire effet.



Ca repart tranquillou et on en prend plein les mirettes.  Shocked



Début d’après-midi on retrouve l’assist pour un pique-nique / déjeuner sur l’herbe.  On a pris la formule all-in.  Essence et bouffe (et boisson au repas) comprises pour tous le séjours.  Un peu light.  Petit bémol pour l’orga.  Il y a vraiment de tout mais c’est pas très typique roumain.  L’orga se rattrapera par la suite avec un ou deux repas de midi au resto et surtout avec la qualité des repas du soir dans des restos typiques.



Le parcours alterne tous les types de terrain.  Pistes rapides, sentiers tortueux, côtes



, descentes , ravines, ……..

Faut juste parfois zizaguer entre les véhicules locaux.  L'enduro, faut pas oublier que c'est sur route ouverte à la circulation.



La région est volcanique, ce qui a permis à certains de goûter une eau naturellement ferrugineuse (un peu trop même à leur goûts).  



Fin de la première étape avec plus de 180 km au compteur.  On termine juste par un dernier ravito des pilotes



avant de rejoindre l’hôtel.

La piscine nous tend les bras avant le souper.  Ca fait du bien, tant la piscine que le souper.



La soirée sera mémorable



même si on fait pas trop les malins.  En arrivant on se demandait ce qu'un gros porc faisait attaché au piquet du terrain de tennis de l’hôtel.

Qqs couinements   pig bien aigus plus tard on aura vite compris que c'était la fête du cochon  et que la ligue de protection des animaux n'avait pas le même impact que nous en Roumanie.  Du coup tous les gars du groupe avec une tête de cochon (et il y en a qq'uns) se sont plus ou moins tenus à carreau.

On comprenait mieux aussi pourquoi on nous a demandé de rassembler nos affaires qui séchaient dans une pièce, la fête du cochon, ça semble sacré en Roumanie.  J'ai cru qu'ils avaient ouvert une discothèque à coté de l’hôtel.

Finalement j’ai tenu le coup mais ma plaquette de pilules est déjà bien entamée et la main bien gonflée.  Mais ……………….c’est trop beau.



L’enduro, le vrai, pas de barrière, du visuel à perte de vue, des chemins et sentiers par milliers. Le pied.  Et que dire de l’ambiance entre nous. Exceptionnel. C’est décidé, je repartirai le lendemain et aurai encore des choses à vous raconter.

Et puis l'accueil roumain est si sympathique.

Revenir en haut Aller en bas
Xtof
Orval Man
avatar

Masculin Nombre de messages : 3027
Age : 47
Localisation : Nord 59
Points : 3444
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Rééducation accélérée (à la roumaine)   Mar 14 Oct 2014 - 21:27

Qqs potes rencontrés ce weekend lors du Grd Prix de dimanche matin et à la Thure l'après midi, m'ont fait remarquer que j'avais pas achevé mon CR.  A leurs demandes, je poursuis donc.

30/09 Réveil tjs en douceur.  Un coup d'oeil par la fenêtre de notre hôtel situé à Cormaia pour juger du tps.  Mwais, un peu brumeux tout cela (pour l'instant).



Point très positif du séjour.  En fait, on est bien en vacances.  No stress.  C'est pas la course le matin.  Chacun se lève à son rythme.  On prend le petit dèj ensemble au fur et à mesure que les marmottes daignent montrer leur tête.  Les lèves tôt patientent jusqu'à ce que les autres arrivent et les retardataires font un effort pour achever de se réveiller à table.  Certains ont plus de problèmes que d'autres.  Pour le lait, faut enlever la lichette du petit pot, Monsieur. C'est pas effervescent.



En règle générale, on est à table vers 8h / 8h30 et on prévoit de partir vers 9h30 / 10h.  Les papys que nous sommes, apprécions ce rythme.  Ca change d'une semaine classique en Belgique.

Comme je le disais plus haut, la brume fut éphémère.  A peine sorti de table et merd............. encore du soleil qui inonde la façade de l’hôtel et le ciel.



La journée sera un peu plus courte que la veille.  Un peu plus technique aussi, avec un peu moins de 150 km, sera pourtant forte en rebondissements.

Les paysages tjs aussi magnifiques.



Où on voit les pilotes disparaitrent à l'horizon.  Totale liberté.  Cette expression résume bien la situation.



Journée hautes en couleurs je vous disais donc.

Ca commence qd lors d'un arrêt photo, Momo nous dit "vous avez le gars avec sa charrette retournée sur le flanc ?" Hein ? Quoi ?  Ni une ni deux, l'esprit enduriste se met en branle et on fait demitour.  Arrivé sur les lieux de l'accident, on se rend compte que le local a eu de la chance.  Sans le bosquet pour retenir sa chariotte, il aurait dévalé la pente à la vitesse VV' et j'aurais pas donné cher de l'état des chevaux par la suite.



Avec l'aide de nos sangles, d'autres locaux et des chevaux ont fini tant bien que mal à redresser le bazard.  Scène hilarante qd voyant que nous étions de gaies lurons, la compagne du fermier s'est mise à flageller certains de nous avec sa cravache comme si nous étions de vulgaires chevaux de trait.  Un moment inoubliable.  Tout comme qd cette même personne sort de sa poche son smartphone qui venait de sonner.  On est au milieu de nulle part, ils sont habillés comme jacquouille la fripouille, ça roule en cariolle mais ça a un smartphone (pour votre info, moi je suis tjs avec mon vieux nokia qui a la taille d'une cabine téléphonique).  Ah le progrès!

PS: pour le sanglier.  C'est beau d'avoir une corde dans sa banane mais si elle a 30 ans, c'est moins efficace.  On aurait pu se blesser vu le nombre de fois que la corde a cassé et qu'on s'est retrouvé le cul par terre. Hihihih  J'ai eu toute la peine du monde à expliquer cela et à trouver un justificatif pour les bleus sur mes fesses.

Autre moment fort de la journée.  L'histoire du "C'est tjs le cordonnier, le plus mal chaussé."  Notre guide nous annonce juste après le repas de midi une côtelette sympathique qu'il faut absolument passer pour éviter de devoir se taper un tronçon de route.  La photo ne rend pas le relief comme d'hab mais je vous assure que ça grimpe.



Voyant les difficultés rencontrées par mes compagnons, je décide sagement de court-circuiter la partie la plus hard afin de préserver ma mimine.  Mais à un moment rien à faire je dois redescendre dans la tranchée pour continuer mon chemin.  Sur un filet de Gas², hihihihi, je m'en sors sans trop de mal.  Les autres arrivent un à un sauf......................notre motociste. Moteur calé en pleine ascension.  Le démarreur ne répond plus et comme sur ce genre de truc, ils ont eu la bonne idée de ne pas mettre de kick.................. c'est la cata.  Le moteur étant définitivement bloqué, on prévient le guide qui rappelle l'assistance qui était déjà 50km plus loin.  Echange standard de moto, même marque, même couleur mais en passant de la FE350 origine



à une TE250 préparée spécialement pour la Romaniac, Capello va mettre un peu de tps à apprivoiser le bestiau.  Ce qui nous vaudra de belles figures de style pour la suite du séjour mais heureusement sans bobo.

Autre point positif de l'orga donc, une moto de rechange au cas où, dans le camion si nécessaire.

Ca nous aura au moins permis de digérer le repas de midi au soleil en attendant de récupérer tout le monde.



Le guide nous annonce par la même occasion " bon c'est maintenant qu'on va attaquer la côtelette."  Hein !  Et c'est quoi qu'on vient de faire alors ?  

Ici pas d’échappatoire, ça grimpe pas forcément fort mais lgtps et c'est hyper glissant avec des cailloux roulants partout.  Plusieurs d'entre nous devront si reprendre plusieurs fois et perso, j'ai dû recevoir une petite poussette de la part du sanglier pour pouvoir me relancer et atteindre le sommet.  



Pourtant certains avaient eu le tps d'analyser les trajectoires.  Vous avez remarqué que les Shercos n'ont pas de kick non plus?  Ben moi maintenant je le sais et je sais aussi qu'il faut tjs avoir deux câbles électriques avec soi qd on roule avec ce genre de machine et aussi prier pour qu'il y ai un autre gars avec une batterie dans le groupe.

Autre moment des plus agréables qd un peu plus loin le guide nous annonce "vous voyez le dessus de la colinne/montagne au loin ?  Et bien rendez-vous là bas."


Le pied total.  A la recherche de la meilleure trace chacun attaque la pente en pensant avoir fait le bon choix.  Finalement on y arrivera tous.  Et en haut, Big smile sur le visage de chacun.

Et puis qd ça monte, faut bien redescendre à un moment.  Waouw, j'ai cru que j'étais dans un tobogan infernal.  On est descendu droit devant à travers la forêt de sapins via le chemin (enfin les deux ornières) fait par un débardeur.  Et pour descendre, ça descendait sévère! Cette descente hyperboueuse qui n'en finissait pas a donné qqs chaleurs à certains d'entre nous. Un de nos membres prenant même la décision pdt une partie du parcours de réaliser celui-ci à côté de sa moto en priant pour que celle-ci ne l’entraîne pas vers le fond.

Une fois au fond, la rivière.  On est un rien bouchonné par la débardeuse donc question plus haut.  Les bûcherons nous regardant tout ébahit sortir de nulle part.



A propos de sapin, chercher l'erreur ...  Il y en a qui aime cela ou alors ils ont déjà leurs pensées dirigées vers noël.  Il parait que l'odeur du sapin dans le casque, ça débouche bien les narines, mais bon .....



La journée se terminera par une ultime descente débutant par une mini ravine



qui se transformait au fur et à mesure de notre progression en canyon dans lequel il ne fallait absolument pas tomber au risque de devoir faire venir un palan pour sortir la moto.  Cette descente se terminant par une rivière en partie asséchée mais truffées de rondins et autres rochers de toute taille.  Juste une pensée en tête « j’espère qu’on ne devra pas remonter un truc du genre pdt le séjour ».   Là j'en pouvais plus.  J'étais HS.  Les antidouleurs pris tout au long de la journée n'ayant plus d'effet, j'ai cru que j'allais rester là.  Heureusement la fin de ce tronçon signifiait aussi l'arrivée à l'étape du jour.  Hôtel hyper luxueux perdu au milieu de nulle part au fond d’un vallon à Vatra Dornei.



On se réhydrate dare-dare comme on peut en terrasse.



L’hôtel comme le précédent est équipé d'une piscine mais cette fois, on préfère boire un verre que de risquer de boire la tasse.

La soirée fut une fois de plus mémorable.  Ils ont pas bpc de stock à cette période de l'année.  On a du faire des mélanges pour assouvir notre soif.



Bon allez je vous quitte pour l'instant.  Si vous êtes sages avec moi et si le coeur vous en dit, rdv ici prochainement pour la suite des aventures.

Bonne soirée à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rééducation accélérée (à la roumaine)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rééducation accélérée (à la roumaine)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum ENDURO59.COM :: OFF-ROAD :: Enduro-
Sauter vers: